FORGOT YOUR DETAILS?

BANC DE PUISSANCE

Le banc de puissance: un faire-valoir pour asseoir sa notoriété?

Il est la solution de facilité pour sortir rapidement et facilement des chevaux.

Je ne dis pas que le banc est uniquement là pour tromper le client, c’est également un formidable outil de développement, mais, on tombe vite du côté obscur de la puissance!

J’ai fait ce petit manuel, pour que les gens arrêtent de croire que le banc sort la vérité vraie! C’est un outil fiable, mais qui est utilisé par des hommes qui le sont nettement moins et qui sont sans scrupules. Je vais essayer de vous expliquer comment « lire » une courbe de puissance, et surtout, repérer celles qui ont été détournées du droit chemin.

J’ai pris un véhicule X, qui va nous suivre tout au long des explications…

Voici pour commencer, une courbe de puissance, comme on peut en voir souvent.

  • Puissance d’origine: 123CV
  • Puissance modifiée: 176CV
  • Couple d’origine: 307Nm
  • Couple modifié: 405Nm

Le gain dans le cas présent est de 53CV et de 98Nm, ce qui est un beau résultat en soi.

Image-1

Image-2

Intéressons nous maintenant au début de la courbe. Comme on peut le voir, la courbe d’origine est celle modifiée, ne partent pas du même point. D’après le relevé sur la courbe, il y a un gain de 12CV et 67Nm à 1300tr/min.

Image-3

Image-4

Voici maintenant les mêmes courbes réalisées dans les « règles de l’art ». Comme on peut le voir, la courbe d’origine et la courbe modifiée partent du même point, ce qui est déjà plus normal ! De 1500tr à 2000tr, il n’y a quasiment pas de différence, aussi bien en couple, qu’en puissance.

Puissance modifiée: 147CV – Couple modifié: 350Nm

Le gain réel dans le cas présent est de 24CV et de 43Nm. C’est déjà nettement moins glorieux comme résultat!

On est loin des 176CV et 405Nm vus et mesurés précédemment ! La magouille à apporté 29CV et 55Nm, soit plus que le gain réel mesuré…

Image-5

Image-6

Explication ! La mesure se compose de deux phases. La première est celle de la mesure de la puissance aux roues, et la deuxième, celle des pertes. La puissance globale au moteur, est la somme de ces deux puissances (puissance annoncée par les constructeurs). C’est sur cette deuxième phase que tout va se jouer ! En effet, le « préparateur » va augmenter artificiellement les pertes, et comme elle s’additionne à la puissance mesurée aux roues, cela augmente la puissance globale au moteur. En conclusion, plus il y a de perte entre les deux mesures, plus il y aura de puissance au moteur à l’arrivée…

Sur les graphiques ci-dessous, vous pouvez voir les courbes de puissance et couple, avec les pertes. Comme on peut le voir, sur la vraie mesure, la perte maximum est d’environ 24CV et 38Nm, et sur les courbes magouillées, la perte maximum est de 60CV et 80Nm.

  • Courbe bleu ciel: Puissance aux roues
  • Courbe bleu foncé: Pertes (regarder bien la différence entre les graphiques)
  • Courbe rouge: Puissance au moteur = puissance aux roues + les pertes

Image-7

->Vrai courbe de couple

Image-8

 

->Courbe de couple magouillée

Pour mieux visualiser tout ça, voici les 3 courbes superposées. Celle d’origine, la vraie mesure, et la mesure magouillée. Comme les pertes sont les mêmes dans la mesure d’origine et la vraie mesure, les courbes se superposent au départ, ce qui est normal. Dès qu’il y a un décalage, ça sent l’arnaque !!

On peut en conclure, qu’un faible décalage au départ de la courbe, induit une grosse différence sur la puissance réelle… Alors s’il y a un gros décalage au début, je vous laisse deviner la répercussion sur le résultat final !!

Image-9

Image-10

Une petite note sur la fraude:

Demandez au préparateur de vous indiquer les pertes mesurées d’origine et modifiée, juste pour rire. Si la mesure est bien faite, elles sont identiques.

Maintenant que la lecture des courbes n’a plus aucun secret pour vous, je vous encourage à aller faire un petit tour sur les réseaux sociaux ou tout autre site internet où des courbes sont affichées, et à voir par vous-même, avec un œil un peu plus critique, les relevés de tous ces beaux et grands préparateurs, qui affichent fièrement les belles courbes de leur savoir-faire.

Après, il existe des techniques, pour que la courbe magouillé revienne quand même se superposer sur la courbe d’origine au départ. Cela demande un peu de dextérité de la part de la personne qui fait la mesure, mais c’est tout à fait réalisable. Dans ce cas, il est beaucoup plus difficile de déceler la supercherie… Dans le doute, demandez à voir les courbes de perte avant/après.

Pour nos amis puristes, je précise que le banc mesure uniquement du couple, la puissance est recalculé par une simple formule mathématique qui multiplie le couple par le régime de rotation et par une constante.

NB: Je remarque que bizarrement, depuis la parution et la diffusion de cette page sur le net, il y a de moins en moins de préparateurs qui affichent des courbes! Auraient-ils quelques choses à cacher?

TOP